L’outil de conseil doit permettre au consultant d’effectuer une analyse spécifique pour chaque exploitation des voies d’entrée des produits phytosanitaires (PPh) dans les eaux par contaminations ponctuelles sur la ferme et diffuses sur le terrain. L’outil de conseil aide également le consultant à trouver la solution en collaboration avec l’exploitant afin de réduire les risques (développement de mesures). L’objectif général de cet outil de conseil est que les agriculteurs, à l’aide de l’outil de conseil et des potentiels d’optimisation qui en résultent, puissent améliorer la manipulation des PPh et des effluents contenant des PPh. Ainsi, dans le cadre des bonnes pratiques agricoles, les apports dans les eaux de surface sont réduits à un niveau acceptable dans les limites des seuils écotoxicologiques s. A la fin de la prestation de conseil, chaque exploitant devrait pouvoir définir des mesures appropriées pour réduire le risque potentiel dans son exploitation.